Il y a des époques de l’année (jour de l’An, rentrée scolaire..) où nous parlons de bonnes résolutions. Cela dit, c’est à tout moment que l’on peut travailler à construire un avenir épanouissant pour nous.

Les techniques de sophrologie peuvent être une aide dans ce sens par la pratique de la programmation mentale. En quelque sorte, aider à passer du rêve à la réalité par un travail corporel et sur les sensations. Rappelons-nous que ce sont les images qui déclenchent la mise en action de tout projet. En créant une représentation du futur, nous pouvons nous programmer positivement et ainsi accroître nos chances de réussir.

Protocole

Voici un protocole simple que vous pouvez utiliser, dans la suite des autres articles que j’ai pu déjà mettre en ligne :

  • Toujours une relaxation progressive (debout ou allongé) de tout le corps en utilisant un chemin corporel logique.
  • Un approfondissement de la détente mentale et physique par le nouvement de l’expiration.
  • Ensuite, se visualiser, comme si nous étions en dehors de notre corps, comme nous sommes à l’instant dans l’exercice de relaxation. « Pré-voyez vous » dans un deuxième temps en train de passer en position assise, avant de le faire.
  • Imaginez-vous alors dans une situation prévue dans un futur proche ou lointain, mais qui se déroulera réellement. Commencez cette pratique par des situations simples (le petit déjeuner du lendemain, la ballade en famille dimanche…)
  • Commencez par imaginer le cadre dans lequel va se dérouler la situation en y mettant tout ce que vous avez envie d’y voir : lieu, atmosphère, couleurs, objets…
  • Ensuite, essayez de vous y voir, tel que vous avez envie d’y être, en forme, mentalement, physiquement, Evoluant dans ce cadre avec harmonie avec vous-même et ce qui vous entoure. Si d’autres personnes prennent part à la situation, visualisez les interactions positives que vous souhaitez y mettre.
  • Passez-y plusieurs minutes et approfondissez les détails de la visualisation. En même temps, ressentez pleinement ce qui se passe dans votre corps.
  • Plus vous répéterez la visualisation, plus elle sera nette et porteuse à la fois d’information, et de bien-être.
  • N’oubliez pas de noter tous vos ressentis lorsque vous serez revenu à l’état de veille classique.

 

Une technique élargie à tout type de situation

Lorsque vous serez à l’aise avec cette technique de visualisation, appliquez-là à des situations problématiques, source de stress, que vous voulez anticiper : entretien d’embauche, rendez-vous amoureux, gestion d’un conflit…

Evidemment, cela ne nous dédouane pas de travailler le fond du problème. La futurisation positive est juste une arme redoutable pour préparer notre cerveau à vivre par avance la situation avec réussite. Et si des blocages émergent pendant la visualisation, de les identifier et de les travailler spécifiquement. N’oubliez pas que le cerveau ne fait pas la différence entre une visualisation et une situation réellement véçue. C’est-à-dire que pour lui, il connaît déjà la situation avant que vous ne la viviez réellement !

Un bel exemple de coopération entre le corps et l’esprit. Pour chaque situation, vous pourrez identifier par avance les ressources dont vous avez besoin pour la vivre au mieux : calme, harmonie, énergie… Et ainsi, les intégrer dans votre imagerie mentale.

Si vous souhaitez être accompagné(e) sur un travail spécifique de futurisation positive, contactez-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.