Coaching de vie, thérapie de soutien, thérapie comportementale ! Comment s’y retrouver ? Un article pour vous aider à choisir le meilleur type d’accompagnement pour vous.

Les points communs du coaching de vie avec les autres approches

Ce sont différentes formes de relation d’aide fondée sur la création d’une alliance entre le client et son accompagnant, qui repose sur les principes suivants :

  • écoute active
  • bienveillance
  • durée courte de l’accompagnement (6 à 12 sessions)
  • ne visant pas à résoudre des troubles psychiques lourds ou invalidants.

Les différences d’objectifs entre les approches

Le coaching de vie

Appelé aussi life coaching ou coaching personnel, il touche les 4 domaines de vie des coachés : vie familiale, vie de couple, vie liée à l’épanouissement personnel, vie sociale.

Nous nous attachons dans cette approche à aider la personne à aller vers son épanouissement, grâce à la réalisation d’objectifs personnels. C’est en cela que c’est une forme de coaching. Un objectif doit être clairement identifié et les séances consacrées à l’atteinte de cet objectif.

Le coaching de vie s’adresse à toute personne rencontrant, à un moment de sa vie, des difficultés à vivre ou gérer un changement, que celui-ci soit subi ou décidé.

La TCC (thérapie cognitive et comportementale)

Elle est basée sur la correction des pensées (ou cognitions) négatives et l’apprentissage de comportements nouveaux et adaptés. C’est donc aussi une approche qui vise à atteindre un objectif clairement identifié et donc motivé, comme le coaching de vie, par l’obtention d’un résultat. Mais il s’agit ici de se débarrasser d’un comportement génant ou inapproprié qui entrave la personne.

La personne apprend à observer, analyser, objectiver ses problèmes et leurs retentissements, pour concevoir et construire des comportements alternatifs, qui ne déforment plus la réalité. Ces comportements nouveaux s’acquièrent par le biais d’exercices faits au rythme de chaque individu. Ils se font d’abord par imagination, puis concrètement sous forme de mise en situation de tâches habituellement déstabilisantes et difficiles.

La thérapie de soutien

Elle ne vise pas l’obtention de remaniements psychologiques profonds, comme dans la psychothérapie. Mais plutôt un renforcement des capacités d’adaptation de la personne en travaillant à lever les obstacles ponctuels dans sa vie. La thérapie consiste à proposer des conseils au malade, sans lui imposer son point de vue, d’éveiller en lui ses ressources. De l’aider à actualiser son potentiel dans une situation nouvelle, de soulager sa douleur. De restaurer ses besoins de sécurité, de reconnaissance, d’appartenance sociale, d’intégration, d’identité, de réalisation personnelle.

Le but principal est d’aider la personne dans le déroulement de sa vie. La thérapie apporte un éclairage et une réflexion sur la vie courante. Elle interroge les relations actuelles en particulier la dynamique familiale. Par exemple, des explications apportées pour expliciter les situations sociales et relationnelles dans lesquelles se trouve le patient (qui souvent les déplore sans les comprendre).

Elle est utile lors de phases critiques de la vie et permet de surmonter des circonstances difficiles (décès, accidents, changement de vie, rupture sentimentale).

Envie d’échanger sur la forme d’accompagnement qui vous convient ? Contactez-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.