Dans quels cas il peut être utile de faire un test d’aptitudes en orientation scolaire ?

Un bilan d’orientation scolaire doit avant tout se centrer sur les motivations et les intérêts du jeune pour cerner des univers professionnels et des métiers potentiellement intéressants pour lui.

Dans certain cas, il peut s’avérer utile de compléter l’approche par un test d’aptitudes. Mais d’abord qu’est-ce qu’une aptitude ?

Une aptitude est une capacité à apprendre. Un test d’aptitude professionnelle indique dans quelle mesure une personne dispose des qualités adéquates pour exercer une fonction déterminée. Ce genre de tests a une certaine valeur prédictive de réussite.

Dans quels cas utiliser un test d’aptitude :

  • si les résultats scolaires ne sont pas vraiment au rendez-vous. Que le jeune envisage déjà une orientation dans un domaine. Nous pourrons alors mieux éclairer ces choix en comprenant les axes de vigilance et de progresssion
  • pour conforter une orientation vers un métier très spécifique. Ces tests peuvent un être moyen de réassurance, si les débouchés sont faibles par exemple ou les compétences très spécifiques
  • si la demande de la famille se concentre sur l’évaluation d’un potentiel. Dans ce cas, il est important pour le conseiller d’orientation de comprendre ce qui se cache derrière la demande.

Que peut-on mesurer dans un test d’aptitudes utile pour l’orientation scolaire?

Il n’est pas question de mesurer tout (et n’importe quoi) pour la question de l’orientation scolaire. Cette démarche est bien à distinguer d’une demande de mesure du QI. Celle-ci est indiquée pour la recherche de troubles cognitifs ou éventuellement la validation d’un profil de QI élevé.

Il est pertinent en fonction des métiers visés de mesurer :

  • le raisonnement verbal :  ce test vise à évaluer la capacité d’abstraction ou de généralisation, c’est-à-dire la pensée constructive. Il peut être utilisé pour aider à prédire le succès scolaire. Mais aussi la réussite dans certaines disciplines telles que le commerce, le droit, l’enseignement, le journalisme, les sciences
  • le raisonnement numérique : pour mesurer la capacité de raisonner avec des nombres, de manipuler des relations numériques et de traiter intelligemment un matériel quantifié. Important pour réussir dans différents enseignements tels que les maths, physiques, chimie, ingénierie. La capacité de raisonner avec des chiffres est aussi utile dans divers domaines tels que la comptabilité, le travail de laboratoire, la menuiserie ou encore le réglage des machines.
  • le raisonnement abstrait : pour évaluer les capacités de raisonnement non verbal, à partir de figures géométriques ou de dessins. Des capacités de raisonnement abstrait seront nécessaires pour suivre des cours ou travailler dans des domaines qui impliquent de pouvoir différencier des objets selon leur taille, leur forme, leur position, ou leur quantité (par exemple programmation informatique, dessin industriel, réparation automobile).

Ces trois domaines mesurent les aspects principaux de l’intelligence générale au sens du quotient intellectuel. Ces tests peuvent être utilisés pour beaucoup de métiers.

Quoi d’autre dans les apttitudes ?

On peut mesurer aussi :

  • l’orthographe et la grammaire : ces tests permettent de faire le point sur la maîtrise de la langue française et sont utiles dans les métiers qui mettent en jeu fortement la langue orale et écrite
  • la vitesse de perception et de précision, autrement dit quel est le niveau de discrimination visuelle et de précision pour tous les métiers qui nécessitent ces qualités (nombreux travaux routiniers de bureau, tels que le classement ou le codage).
  • les relations spatiales : certains métiers, tels que dessinateur industriel, architecte, styliste, graphiste, charpentier ou dentiste, exigent une bonne manipulation mentale des objets.
  • le raisonnement mécanique : les métiers comme charpentier, mécanicien, ingénieur, électricien ou opérateur sur machines nécessitent eux aussi de bonnes compétences en raisonnement mécanique.

Le Raisonnement Mécanique et les Relations Spatiales évaluent les aptitudes à se représenter des objets concrets, à manipuler ces représentations et à identifier les lois et les forces physiques courantes.

Envie d’aider votre jeune à mieux cerner ses apttitudes? Parlons-en.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.