Le sommeil est une mécanique de précision, qui quelques fois se dérègle au cours de la vie. Les causes peuvent être multiples. Il est important de prendre conseil auprès d’un médecin pour faire un premier diagnostic pour mieux dormir.

Formée à la sophrologie, aux méthodes de relaxation et à l’hypnose, je peux vous proposer un accompagnement pour vous aider à retrouver un sommeil serein et à intégrer dans votre quotidien les méthodes qui permettent de mieux gérer votre stress et vos tensions.Mieux dormir

En quelques séances, venez apprendre, pratiquer et maîtriser les principales méthodes de gestion du stress pour retrouver un équilibre émotionnel et mental , qui favorise le retour à un bon sommeil.

En parallèle, nous utilisons aussi l’hypnose et l’auto-hypnose pour vous aider à reprogrammer vos cycles naturels d’endormissement et de sommeil profond.

 

 

 

Pour en savoir un peu plus sur le sommeil…

À CHACUN SON SOMMEIL

Nous nous endormons chaque soir à peu près à la même heure. Et nous nous réveillons le lendemain également à peu près à la même heure, car notre rythme de sommeil est régulé par le cerveau qui contient de véritables horloges situées dans l’hypothalamus.

Les cycles de sommeil

Lorsqu’on s’endort le sommeil débute par du sommeil léger (stade 1 puis stade 2) qui conduit rapidement (chez un bon dormeur !) au sommeil lent profond (stades 3 et 4). Au bout d’environ 90 minutes, le sommeil paradoxal apparaît. Ces différents stades constituent le premier cycle de sommeil. Un cycle dure environ 90 minutes. Une nuit comporte de 4 à 6 cycles, selon la durée du sommeil. La première moitié du sommeil est particulièrement riche en sommeil lent profond, alors que la seconde moitié est essentiellement constituée par l’alternance de sommeil léger et de sommeil paradoxal.

 

hypnogramme

 

Qu’est-ce qu’un stade de sommeil ?

Le stade 1 est  un stade de transition entre l’éveil et le sommeil. Le dormeur n’a pas vraiment l’impression de dormir, il somnole. Le stade 2 est le stade de sommeil confirmé. L’électro-encéphalogramme enregistré au cours du sommeil montre des figures caractéristiques, qui permettent d’affirmer que le dormeur dort !  Un mauvais dormeur sur deux  affirme cependant ne pas dormir lorsqu’on le réveille dans ce stade. Les stades 3 et 4 se caractérisent sur l’électro-encéphalogramme par des ondes lentes et amples. D’où son nom de sommeil à ondes lentes. C’est un sommeil profond dont il est difficile de réveiller le dormeur. Enfin le sommeil paradoxal : au cours de ce stade l’activité cérébrale est intense, assez proche de celle de l’éveil. Il existe des mouvements oculaires très rapides, en saccades. Paradoxalement (d’où son nom) le corps est complètement inerte, avec une paralysie des muscles qui contraste avec l’intensité de l’activité cérébrale. Il existe une érection du pénis chez l’homme ou du clitoris chez la femme qui touche aussi bien le bébé, que la personne âgée.

Mieux dormir?

Chaque personne a son rythme propre de sommeil avec ses besoins, ses horaires, ses habitudes.

Néanmoins, le sommeil doit s’adapter aux obligations que nous avons tous à subir : horaires de travail contraignants, rythme des enfants, du conjoint. Il arrive également, bien que nos horloges biologiques nous indiquent qu’il est temps d’aller se coucher, que nous restions éveillés. Car nous sommes avec des amis et la soirée est sympathique…

Chacun trouve ainsi un compromis entre son rythme de sommeil et l’organisation de sa vie pour mieux dormir. Mais il est très important de bien se connaître pour ne pas malmener son sommeil.

Source : Réseau Morphée